“ La nature est là qui t'invite et qui t'aime. ”

Alphone de Lamartine

 Plus de 35 % du territoire
régional est consacré à la forêt. Très présente sur la montagne
Bourguignonne et dans le Morvan, elle est dominée par le chêne, le hêtre et plus récemment par le sapin Douglas. Les forêts de Bourgogne-Franche-Comté la plus grande réserve biologique de France métropolitaine. Dans ce paysage boisé et de bocages, le paysage est façonné par des villes à taille moyenne, un habitat éparpillé et un réseau hydrographique dense. 

Le Morvan : un pays de hameaux, de forêts et de montagnes

A l’ouest comme à l’est, en plaine ou sur les vallons, la campagne éparpille les maisons. C’est un pays de forêts et de hameaux. Pourtant, la région Bourgogne-Franche-Comté est l’une des régions les plus vastes de France, mais avec une densité très faible, avec seulement 59 hab/km² (contre 75 hab/km² au 19e siècle). Seule la Corse affiche une densité inférieure (la densité moyenne nationale est de 117 habitants au km²). 

C’est également un pays de montagnes anciennes, avec le Haut-Folin (901 m) et le Mont Beuvray (821 m).

Un pays de hameaux

Les villages et les hameaux  dans le Morvan sont installés sur les replats entre les sommets et les vallées, avec toujours à proximité sources et/ou cours d’eau.

C’est à partir du 12ème siècle que ces petits domaines ruraux commencent à s’implanter. Les défrichements et les déboisements s’intensifient au Moyen âge. A la fin de cette période, dans un contexte de crise démographique, les seigneurs et les abbayes (Cîteaux, Cluny…) font venir sur leurs domaines des serfs d’autres régions françaises. Installés en famille, ils mettent en valeur des clairières agricoles, éloignées du centre des villages. Ces familles ont laissé pour beaucoup d’entre elles leur nom à ces enclaves, comme Chemardin, le hameaux le plus proche du gîte Boisseau. Autour des hameaux, les clairières sont de dimensions réduites, véritables enclaves dans la forêt.

Ces implantations prennent fin à la seconde moitié du XVIème siècle. Les seigneurs cessent à cette époque de concéder aux paysans des espaces pour défricher (fin des droits d’usage) et le paysage des hameaux est alors fixé dans ses grandes lignes. Paysage qu’on retrouve toujours de nos jours autour de Boisseau.  Retrouvez de nombreuses informations sur le site www.patrimoinedumorvan.org.

Les forêts morvandelles

Il y a 7 000 ans, les essences courantes étaient le chêne, le tilleul, l’orme. Au moyen-âge, on favorise le chêne, le hêtre, mais aussi le châtaigniers introduits par les romains. Dès le 16e siècle, des trains de bois arrivaient par voie d’eau du Morvan vers Paris. Pendant 3 siècles, le flottage de bois a permis d’alimenter la capitale.  

Au milieu du 19e siècle,  1 million de stères de bois (notamment du hêtre) venait ainsi directement, par flottaison, des forêts morvandelles.

La forêt couvre aujourd’hui la moitié de la superficie du Morvan, alors qu’elle occupait seulement 30 % du territoire au début du 19e siècle. Cette évolution s’explique par des plantations importantes de résineux notamment de Douglas à partir de 1970.  Une prédominance de résineux de même âge et de taille, dites « équiennes » qui pose question, en raison des coupes blanches qui déséquilibrent l’écosystème et accentuent l’acidité du sol déjà pauvre. De nombreuses voix s’élèvent pour un  rééquilibrage entre feuillus et résineux, au bénéfice des premiers (bouleaux, charmes, châtaigniers, merisiers, hêtres, chênes…). 

6 pays à découvrir à partir du Gite rural Boisseau

Autunois-Morvan

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec mattis pulvinar 

Bresse Bourguignonne

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec mattis pulvinar 

Charolais-Brionnais

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec mattis pulvinar 

Lire la vidéo

Mâconnais-Clunisois

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec mattis pulvinar 

Creusot-Montceau

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec mattis pulvinar 

Lire la vidéo

Spécialités, gourmandises régionales

Connue mondialement pour son vin, la Bourgogne est également une région culinairement riche : moutarde, crème de cassis, pain d”épice, jambon persillé, cougères, coq au vin… De quoi réveiller et régaler toutes les papilles ! 

Découvrez Boisseau

  • Boisseau 71990 La Grande Verrière
  • contact@giteboisseau.com